Accueil MSH-Alpes


Recherche et déchets nucléaires. Une réflexion interdisciplinaire

Publication

Recherche et déchets nucléaires. Une réflexion interdisciplinaire

Version imprimable

Sous la direction de

Yannick Barthe, Claude Gilbert
Grenoble, CNRS - Maison des Sciences de l'Homme-Alpes, Février 2006, 88 p.

Collection :

Cahiers Risques Collectifs et Situations de Crise, n°5

ISBN :

2-914242-23-9

Langue :

français

Diffusion gratuite (envoi postal) dans la limite des stocks : se renseigner auprès de edition@msh-alpes.fr

Résumé

Au cours de l’année 2005, des chercheurs relevant de différentes sciences et disciplines du monde académique ont ressenti la nécessité de confronter leurs points de vue pendant que s’engageait dans différentes enceintes une réflexion sur le devenir des déchets nucléaires. Il leur semblait que le débat était posé dans des termes qui ne rendaient pas entièrement compte des enjeux liés à cette question et parfois même contribuaient à occulter une grande partie d’entre eux.

Un séminaire interdisciplinaire a ainsi été mis en place par l’Axe Risques et Crises Collectifs de la Maison des Sciences de l’Homme-Alpes (UMS 1799 du CNRS) et le Centre de Sociologie de l’Innovation (CSI, FRE 2868 CNRS-école des Mines de Paris) à l’initiative et avec le soutien du Programme sur l’Aval du Cycle électro-nucléaire (PACE) du CNRS.

Cette synthèse vise à restituer les échanges qui ont eu lieu lors des différentes séances du séminaire. Ces échanges ont été rassemblés autour de huit grandes questions, chacune correspondant à un point qui apparaissait particulièrement problématique dans l’engagement du débat sur les déchets nucléaires.

  • Faut-il retraiter les combustibles usés ?
  • Le stockage géologique est-il incontournable ?
  • La réversibilité : un trompe-l’œil ?
  • La transmutation : une palette de solutions sérieusement explorées ?
  • Une “recherche ouverte” sur les déchets : une nécessité, un alibi ou une gêne ?
  • Faut-il un débat public sur les déchets nucléaires ? Quel est le lien avec la décision ?
  • La “peur du public” ou la peur du public ?
  • Peut-on débattre des déchets nucléaires indépendamment des choix de filières nucléaires ?

L’objectif essentiel n’est pas d’entrer dans une réflexion technique approfondie mais, sur quelques points-clés, de permettre de mieux comprendre “de quoi il est question”, “de quoi il s’agit” lorsque l’on s’interroge sur les déchets nucléaires. Bien qu’au cœur de l’actualité, la réflexion sur les déchets nucléaires est en effet encore présentée de manière assez obscure, en faisant souvent l’impasse sur des aspects déterminants.