Accueil MSH-Alpes


Journée d’étudesjeudi - vendredi, 17 - 18 Novembre 2011

Postérité(s) de Joyce Mansour : Oubli, relecture, réception

jeudi 17 a.m. et vendredi 18 novembre 2011 matin  |  Amphithéâtre de la MSH-Alpes

Équipe d’accueil Traverses 19-21/E.CRI.RE - Université Stendhal – UFR de Lettres – Grenoble 3. Coordination et organisation : Élodie Gaden – Maria Francesca Rondinelli

À l’occasion du 25e anniversaire de la disparition de Joyce Mansour (1928 – 1986), auteure de langue française d’origine anglo-égyptienne, cette journée d’études entend dresser un bilan critique de la réception d’une œuvre dans toute sa diversité générique (poésie, prose, théâtre). En recueillant des réflexions d’approches diverses et pluridisciplinaires (didactique, linguistique, littérature comparée, traductologie, arts du spectacle), cette manifestation scientifique voudrait s’inter- roger sur les postérités de Joyce Mansour et rendre compte de l’hétérogénéité des intérêts d’une œuvre plurielle qui ne cesse d’ébranler les certitudes du lecteur et les frontières entre les genres. En 2011, il s’agit de sonder la portée subversive de son écriture et, à une époque où on fait (trop souvent) usage à son propos de références galvaudées (« surréalisme », « écriture-femme »), de réinterpréter ses textes à l’aune du présent, en essayant de rendre compte des échos actuels des Cris qui résonnent jusqu’à nous.

La compagnie « Figure Libre », représentant le spectacle L’Histoire nocive d’après Jules César nous permettra de nous interroger sur le pouvoir actualisant de l’adaptation théâtrale.