Accueil MSH-Alpes


Évènements passés

Journée d’étudeslundi 18 Juin 2018

3e journée francophone de Psychologie positive

9h00-17h00  |  Amphithéâtre de la MSH-Alpes

Organisé par le LIP / PC2S, la MSH-Alpes, l' UFR SHS, l'Association française et francophone de Psychologie positive, la Chair Miindfulness, Bien être au travail et Paix économique, Grenoble ecole de Management. Avec le soutien financier de l'INPES (aujourd'hui Santé Publique France)

La psychologie positive est l’étude des conditions et des processus qui contribuent au développement du bien-être, des facteurs de résilience, à l’épanouissement et au fonctionnement optimal des individus, des groupes et des institutions. Les interventions de psychologie positive, la pleine conscience, la thérapie d’acceptation et d’engagement ont été étudiées en vue d’applications pratiques dans des contextes variés : éducation, travail, médical, social…

Cette journée d'étude permettra de découvrir les recherches et applications pratiques de la psychologie positive évaluées dans l'éducation, la santé, la psychothérapie, l'entreprise... partagées par des étudiants en sciences humaines et sociales ainsi que des professionnels en formation dans un diplôme universitaire de psychologie positive.

Appel à présentation : soumission ouverte aux étudiants de Master 1 et 2, de doctorat et de Diplôme Universitaire, ayant réalisé une étude dans le champ de la psychologie positive, pleine conscience, thérapie d’acceptation et d’engagement... Les résumés (250 mots : introduction, méthodologie, résultats, discussion) sont à envoyer par mail  avant le 1er juin 2018 à rebecca.shankland@univ-grenoble-alpes.fr.  Ils seront expertisés par deux membres du comité scientifique qui en sélectionneront 15. Le poster sera alors à envoyer (en format PDF) avant le 11 juin à la même adresse que l’abstract.

Présentation des posters sélectionnés : Lors de la journée d’étude, les posters seront présentés en version informatisée (non imprimée) pendant 10 minutes + 10 minutes de questions/réponses de la part des participants et des membres du jury présents (membres du comité scientifique).

Remise des prix : Les trois meilleures présentations de posters recevront une inscription gratuite pour le prochain colloque francophone de psychologie Positive qui aura lieu en France en 2018, lors duquel ils pourront présenter leur poster (version imprimée).

Coordination : Rebecca Shankland, Maître de Conférences en Psychologie, responsable du Diplôme Universitaire de Psychologie Positive, LIP/PC2S, Université Grenoble Alpes

Inscription ouverte à tous, gratuite, mais obligatoire (limité à 100 places) avant le 8 juin :
lippc2s@univ-grenoble-alpes.fr
 

Rencontresjeudi 14 Juin 2018

BiblioNOsteak Idéale : Introduction aux droits des animaux

18h00-19h00  |  Amphithéâtre de la MSH-Alpes

Un cycle organisé par la MSH-Alpes en partenariat avec la Bibliothèque universitaire Droit et Lettres.

Animalisme et anticarnisme : approches critiques en sciences humaines.
La manière dont les humains (mal)traitent les autres animaux  est au menu du débat public. Pour aiguiser notre compréhension des enjeux actuels soulevés par l’animalisme et l’anticarnisme, la MSH-Alpes dans le cadre de son nouveau cycle BiblioNOsteak idéale, vous propose, entre mars et juillet 2018, cinq rendez-vous interdisciplinaires avec des livres mordants, à découvrir et débattre.

Au menu de ce quatrième rendez-vous : Introduction aux droits des animaux de Gary L. Francione, publié à L’âge d’homme en 2015. Un ouvrage présenté et discuté par Jean-Yves Goffi, professeur de philosophie, (Université Grenoble Alpes).

Et pour aller plus loin, n'oubliez pas de vous rendre à la Bibliothèque universitaire Droit et Lettres pour y retrouver  (et emprunter) les ouvrages discutés et des tables thématiques sur le sujet.

Conférencemardi 12 Juin 2018

Sommes-nous tous des enfants de la "Révolution de 1975" ?

12h15-13h15  |  Amphithéâtre de la MSH-Alpes

Organisé par la MSH-Alpes en partenariat avec l'Université Grenoble Alpes, Grenoble Alpes Métropole, Ville de Grenoble, Librairie la Dérive, Bibliothèque universitaire Droit-Lettres, Sciences Humaines, Villa Gillet.

Une conférence de Pascal ORY, animée par Isabelle Cogitore, dans le cadre du cycle "Avenue centrale. Rendez-vous en sciences humaines".

Un consensus s’est fait autour de l’existence de "Trente Glorieuses", correspondant approximativement à la séquence 1945-1975. Mais qu’en est-il de la séquence qui a suivi ?
Il suffit d’examiner d’un peu près la nature des inflexions, des ruptures et des retournements situables au milieu des années 70 pour en comprendre le sens : celui d’une révision générale des valeurs "modernes"  et "progressistes" de la période précédente, traduisibles en termes culturels aussi bien que politiques. Et nous en sommes encore là aujourd’hui. Reste à expliquer ce basculement…
Cette thèse, ébauchée par l’auteur au début des années 1980 (L’Entre-deux-Mai, Le Seuil, 1983) et théorisée plus tard dans divers articles (dont l’un paru dans Le Débat, 2010, 3), fera l’objet d’un livre à paraître en 2018 aux éditions du CNRS.

Pascal Ory, professeur émérite à la Sorbonne (Paris 1), est l’auteur d’une quarantaine d’ouvrages portant sur l’histoire culturelle et politique des sociétés modernes (XIXe-XXIe siècles) dont  Peuple souverain. De la révolution populaire à la radicalité populiste (Gallimard, 2017).

Entrée libre dans la limite des places disponibles

Retransmission en direct à partir de midi [l'URL sera disponible 1 semaine avant la conférence] et dans le hall de la BU Droit-Lettres

Séminairejeudi 7 Juin 2018

"Questions de Physiques": Vers un effondrement de notre société moderne ?

17h-18h  |  Amphithéâtre de la MSH-Alpes

Société Française de Physique

Suivant une dynamique de croissance exponentielle dans un monde fini, l'humanité est aujourd'hui confrontée à un certain nombre de défis sans précédent et étroitement entremêlés.  Les limites environnementales sont désormais largement et irrémédiablement dépassées (concentration des gaz à effet de serre dans l'atmosphère, effondrement de la biodiversité, érosion des sols, pénurie d'eau douce…). Si les mécanismes de blocage favorisant le statu quo sont nombreux, le fonctionnement de notre économie maintenant globalisée est souvent pointé du doigt comme l’un des moteurs de cette dégradation environnementale généralisée. Le séminaire fera le point sur les fondements conceptuels et scientifiques de la notion d’effondrement, tant du point de vue environnemental que sociétal, et discutera de façon critique les principaux liens entre énergie, économie, finance, et problématiques d’effondrement. Quelques perspectives alternatives seront ébauchées.

Présentateurs
Emmanuel Prados, chercheur INRIA, co-fondateur et responsable de l'équipe de recherche STEEP (Soutenabilité, Territoires, Environnement, Economie et. Politique), INRIA et Laboratoire Jean Kuntzmann / UGA.
Pierre-Yves Longaretti, chercheur CNRS, astrophysicien (IPAG), co-fondateur et membre de l'équipe STEEP.
 

Rencontresmardi 5 Juin 2018

Le sommeil et ses troubles - de la naissance à l'âge adulte

12h00-14h00  |  Amphithéâtre de la MSH-Alpes

Centre de santé (UGA) et CNRS

Rencontre à destination des personnels

Christine Cannard, docteur en psychologie de l’enfant et de l’adolescent au laboratoire de psychologie et neurocognition (LPNC - CNRS/UGA/USMB) viendra apporter ses éclairages sur le sujet.

Après un bref exposé, suivra un temps de questions-réponses avec les participants.

Inscriptions jusqu'au mercredi 30 mai 2018 auprès de Brigitte Monier (le nombre de places est limité).

 

Séminairelundi 4 Juin 2018

Séminaire "Alpes, Images et Sociétés" [Séance 3]

13h30-17h30  |  Amphithéâtre de la MSH-Alpes

MSH-Alpes, LAHRHA, GRESEC, Labex Item

L’axe Alpes de la MSH, en lien avec le labex ITEM, lance en 2018 un nouveau séminaire intitulé « Alpes, Images et Sociétés ». Il propose un cycle de séances visant à engager des échanges scientifiques sur les enjeux sociaux et communicationnels des territoires de montagne, envisagés dans le contexte des sociétés contemporaines du 19ème (ou 20ème) au 21ème siècle.

Débats publics concernant les territoires alpins, notamment au plan environnemental, construction sociale des Alpes par le prisme de leur médiatisation, diffusion et exploitation marchande des territoires et des images de montagne…, autant d’objets aux multiples enjeux culturels, sociétaux, politiques et économiques que le présent séminaire entend aborder et discuter.

La construction du séminaire a pour objectif de croiser les regards historiques et communicationnels sur une série de questions scientifiques touchant les Alpes : chaque séance associe systématiquement la présentation de travaux d’historiens et de chercheurs en information – communication sur un thème commun, afin d’engager dans un second temps une discussion scientifique et méthodologique productive.

Programme du séminaire :

►Vendredi 26 janvier 2018 : Environnement en transition : savoirs, conflictualités, communication [13h-16h, Salle Médiat]

►Vendredi 9 mars 2018 : Travailler avec et sur les images en Histoire, Histoire de l’Art et Sciences de l’Information et de la Communication [9h-12h, Salle B1 - ARSH]

►Lundi 4 juin 2018 : Marchandiser la montagne : enjeux historiques et communicationnels [13h30-17h30, Amphi - MSH Alpes]

MSH-Alpes / Labex Item / GresecLarhra

Autrelundi - samedi, 28/05 - 2/06   2018

École D’été Édition Numérique et Humanités Numériques (EDEEN)

Voir le programme détaillé  |  Amphithéâtre de la MSH-Alpes

UGA, MSH-Alpes, Litt&Arts

La seconde édition de l'École d’Été Éditions Numériques / Humanités Numériques

L’Université Grenoble-Alpes en collaboration avec la Maison des Sciences de l’Homme Alpes et l'UMR Litt&Arts organise la seconde édition de l'École D’été Édition Numérique et Humanités Numériques (EDEEN) qui se tiendra du 28 mai au 2 juin 2018.
EDEEN 2018 bénéficie du soutien de la MSH-Alpes et du consortium CAHIER.

L’école d’été vise un public de doctorant·e·s, jeunes chercheuse·eur·s et tous ceux soit qui veulent comprendre ce que ce sont les Humanités Numériques par la pratique, soit qui désirent approfondir leurs connaissances.
Pour cette seconde édition, les participants pourront choisir parmi le parcours de niveau 1 – “Structuration du texte”, pour lequel il n’y a pas de pré-requis, et le parcours de niveau 2 – “Représentation du texte”, pour lequel des pré-requis sont nécessaires (participation à la formation de 2017 ou d’autres formations similaires).

Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 15 MAI.
Programme, informations et inscriptions : https://edeen.sciencesconf.org

Rencontresjeudi 24 mai 2018

BiblioNOsteak Idéale : Antispéciste

18h00-19h00  |  Amphithéâtre de la MSH-Alpes

Un cycle organisé par la MSH-Alpes en partenariat avec la Bibliothèque universitaire Droit et Lettres.

Animalisme et anticarnisme : approches critiques en sciences humaines.
La manière dont les humains (mal)traitent les autres animaux  est au menu du débat public. Pour aiguiser notre compréhension des enjeux actuels soulevés par l’animalisme et l’anticarnisme, la MSH-Alpes dans le cadre de son nouveau cycle BiblioNOsteak idéale, vous propose, entre mars et juillet 2018, cinq rendez-vous interdisciplinaires avec des livres mordants, à découvrir et débattre.

Au menu de ce troisième rendez-vous : Antispéciste d'Aymeric Caron, publié aux Editions Don Quichotte en 2016.
Un ouvrage présenté et discuté par Laurent Bègue, professeur de psychologie sociale (Université Grenoble Alpes).

Et pour aller plus loin, n'oubliez pas de vous rendre à la Bibliothèque universitaire Droit et Lettres pour y retrouver  (et emprunter) les ouvrages discutés et des tables thématiques sur le sujet.

Autrevendredi - lundi, 17/11/2017 - 21/05/2018

Former l’élite. L’École nationale des cadres de l’État français, Uriage 40-42

EXPOSITION TEMPORAIRE  |  Musée de la Résistance et de la Déportation de l’Isère, 14 Rue Hébert, Grenoble

Organisé par le Musée de la Résistance et de la Déportation de l’Isère, en partenariat avec la MSH-Alpes, la commune de Saint-Martin-d’Uriage et Peuple et Culture.

Cette exposition retrace l'histoire singulière de l'École nationale des cadres de l'État français installée à Uriage entre 1940 et 1942. Une histoire méconnue mais néanmoins passionnante à découvrir du 17 novembre 2017 au 21 mai 2018.

Le destin singulier de l’École nationale des cadres de l’État français installée à Uriage, soulève aujourd’hui encore interrogations et controverses. Comment une école destinée à forger les élites du régime de Vichy est-elle devenue un lieu de liberté intellectuelle et de réflexions autonomes ? Pourquoi certains de ses membres se sont-ils progressivement détournés du pouvoir en place pour finalement rejoindre la Résistance ?
Pour répondre à ces questions, l’exposition retrace son histoire : sa création, la philosophie développée, humaniste et antitotalitaire, l’organisation de l’enseignement à la pédagogie novatrice, et sa progressive opposition au maréchal Pétain jusqu’à l’entrée des « Uriagistes » dans la clandestinité. Elle se conclut sur « l’esprit d’Uriage » qui perdure dans la France de l’après-guerre avec Peuple et Culture, le journal Le Monde et la revue Esprit fondés par d’anciens instructeurs.

Grâce à un fonds documentaire inédit composé de retranscriptions, de conférences, de photographies et de publications de l’École, l’exposition plonge le visiteur au cœur de l’histoire méconnue mais néanmoins passionnante d’Uriage.


AUTOUR DE L'EXPOSITION

Conjointement à cette exposition, parution de l'ouvrage "Uriage : de l’École des cadres à l’héritage culturel" coordonné par Olivier Cogne, Jacques Loiseau et Olivier Vallade, une coédition du Musée de la Résistance et de la Déportation de l’Isère et de la Maison des Sciences de l’Homme-Alpes.

De la mise en place du régime de l’État français à Vichy à la Libération, le château d’Uriage est le siège de trois écoles à vocation nationale. La première, la plus connue d’entre elles, est destinée dès 1940 à former les futures élites du pays dans l’idéologie de la Révolution nationale du Maréchal Pétain. Comment cette  école est-elle devenue un lieu de pensée autonome et un foyer de résistance jusqu’à sa fermeture décrétée à la fin 1942 ? Dès lors, une partie des "Uriagistes" entre en dissidence. Ils constituent pour certains les "équipes volantes" qui contribuent à conscientiser l’action des maquisards tandis qu’une nouvelle école, celle de la Milice, prend place à Uriage. La Libération acquise en Isère à l’été 1944, un nouvel établissement s’établit dans le château pour les cadres FFI (Forces françaises de l’Intérieur) au moment de la dissolution dans l’armée régulière. Ce livre est aussi l’occasion de questionner l’héritage légué par "l’esprit d’Uriage" qui perdure dans la France d’après-guerre, notamment avec le mouvement Peuple et Culture, le journal Le Monde et la revue Esprit fondés par d’anciens instructeurs. Autant de jalons d’une histoire singulière et plurielle qui soulève encore aujourd’hui interrogations et controverses.

Ateliermercredi - jeudi, 16 - 17 mai 2018

Ateliers d’écriture créative : L’entrée dans un lieu / l’entrée dans l'écriture

9h30-17h00  |  Salle du 2e étage

SFR Création

Deux ateliers d'écriture créative dans le cadre du projet Phraséolit, lauréat de l’Appel à projets internes 2018 de la SFR Création (UGA).

Le principal objectif de ce projet, piloté par Iva Novakova (Lidilem, E.A. 609) auquel participent des chercheurs de l’UMR 5316 Litt&Arts et l’association Les Mots Voyageurs, est d’explorer les motifs textuels (Longrée & Mellet 2013), spécifiques à la littérature générale (dite « blanche ») en langue française et anglaise, en vue de leur exploitation dans le cadre d’ateliers d’écriture littéraire pour adultes. Plus généralement, il vise à structurer une recherche émergente en Humanités numériques en proposant de nouvelles formes de transfert des études linguistiques et stylistiques fondées sur de grands corpus textuels vers les institutions et milieux culturels et artistiques de création littéraire.

Ces ateliers animés par Noëlle Mathis de l’association Les Mots Voyageurs auront pour thème : "L’entrée dans un lieu / l’entrée dans l'écriture". De très courts extraits de romans modernes et contemporains contenant des expressions polylexicales liées à ce thème seront, entre autres, utilisés comme déclencheurs d’écriture.

Participation gratuite sur inscription (au choix pour l’un des deux ateliers) par mail : Iva Novakova