Accueil MSH-Alpes


Article

[Appel à participation] Langage (et) Politique 2018-2020

Langage (et) Politique 2018-2020
Projet collaboratif

Dans le but de fédérer des recherches en Sciences Humaines et Sociales sur le site de l’Université Grenoble Alpes, la MSH Alpes vous propose de participer à des ateliers de réflexion sur une thématique large, destinée à permettre à toutes les composantes de SHS de choisir leur approche.

« Langage(et) politique » peut s’appréhender de diverses manières, par la philosophie, l’histoire de toutes les périodes, la linguistique, les langues, les lettres, la géographie, le droit… La liste est longue (et n’est pas hiérarchisée !). Bien sûr, la thématique n’est pas nouvelle, mais elle entre en résonance avec des développements récents dans plusieurs disciplines et reste, pensons-nous, un puissant moyen de faire apparaître des synergies entre les différentes Sciences Humaines et Sociales de l’Université Grenoble Alpes.

En insistant sur la multiplicité des sources que cette question permet d’aborder, ainsi que sur la nécessaire démarche méthodologique à respecter, cette recherche partagée passera dans un premier temps par des ateliers. Un colloque, préparé grâce aux ateliers, est envisagé pour la fin de l’année de 2019, prélude à d’éventuelles suites sous d’autres formes institutionnelles (série de conférences ? publications ? etc).

Dans un premier temps, sur l’année 2018-19, ce sont donc des ateliers de réflexion qui sont proposés ; ils se tiendront à la MSH-Alpes, selon un calendrier à définir (4 ateliers dans l’année 2018-19) ; ces ateliers, en présence d’un animateur, seront l’occasion pour les intervenants de présenter leur vision de Langage (et) Politique, depuis leur domaine de recherche, en soulignant les ouvertures scientifiques et les questions méthodologiques que cela pose. Un temps de discussion sera respecté. Ces ateliers seront ouverts aux étudiants de Master et Doctorat des différentes disciplines
concernées.

Pour l’année 2018-2019, nous avons retenu quatre thématiques permettant d’approcher le sujet ; en voici une brève description, destinée à évoluer selon vos réactions :

  1. Peut-on parler de périodisation du langage politique ? Les vicissitudes de la vie politique imposent-elles un renouvellement constant du vocabulaire ? Le langage politique se constitue-t-il au contraire de manière cumulative ? Comment interpréter la rupture, la continuité, la reprise de termes nés ou apparus dans des contextes particuliers ? Le langage du politique peut-il être daté et qu’apporte l’histoire pragmatique des mots à l’étude de la constitution du langage politique ?
  2. La topographie comme acteur du politique : loin de n’être qu’un décor de l’action politique, les lieux peuvent en devenir de véritables acteurs. Au-delà du langage architectural ou bien iconographique, quelle est la part active jouée par les lieux lorsqu’on veut interroger les rites, rituels, cérémonies, mises en scène… de la vie du politique ?
  3. Langage du corps et politique : on pourra s’interroger sur le rôle des vêtements, des décorations, mais aussi sur les gestes en tous genres, volontaires ou inconscients, les attitudes corporelles et leur lien à la politique...
  4. Les archives, comprises dans leur sens le plus large, sont-elles des lieux de langage politique ? La prévision d’une forme d’archivage formate-t-elle par avance le langage politique ? Ou l’archivage fait-il perdre de sa valeur au langage politique ?…

Au cours de l’année, seront mis en place, par collaboration, une bibliographie partagée, ainsi qu’un carnet de recherche en ligne. Ces premiers travaux permettront de constituer un réseau de chercheurs à l’échelle régionale, qu’on pourra ensuite développer à l’échelle nationale et internationale.

En participant à ces ateliers, vous contribuerez au dynamisme et à la visibilité de la recherche en SHS sur le site grenoblois, ainsi qu’à sa plus grande diffusion auprès des étudiants de différentes disciplines. Du nombre de vos réponses dépendra la variété et la richesse de ce questionnement.

Modalités de réponse :
Si vous souhaitez participer à l’un ou plusieurs des quatre ateliers, nous vous prions de nous adresser :

Isabelle Cogitore, dir. adjointe MSH Alpes
Clément Chillet, MCF histoire romaine
Marie-Claire Ferriès, MCF histoire romaine

isabelle.cogitore@univ-grenoble-alpes.fr
marie-claire.ferries@univ-grenoble-alpes.fr
clement.chillet@univ-grenoble-alpes.fr

Télécharger l'annonce [PDF]