Accueil MSH-Alpes


Langage(s) et Politique

Printer-friendly version

Porteurs : I. Cogitore, Cl. Chillet, M.CL Ferriès

L’idée générale est de proposer à tous les acteurs des SHS de l’UGA de participer à une réflexion commune sur un objet qui peut les intéresser tous à différents degrés et sous différents angles.

Un appel a été lancé en juillet 2018 puis en septembre, à tous les EC de SHS, en passant par leurs labos, par les pôles, par les UFR, par les écoles doctorales, pour voir qui était intéressé par une réflexion sur cette thématique large.
Ci-dessous, le début de cet appel :

Dans le but de fédérer des recherches en Sciences Humaines et Sociales sur le site de l’Université Grenoble Alpes, la MSH Alpes vous propose de participer à des ateliers de réflexion sur une thématique large, destinée à permettre à toutes les composantes de SHS de choisir leur approche.

« Langage(s) et Politique » peut s’appréhender de diverses manières, par la philosophie, l’histoire de toutes les périodes, la linguistique, les langues, les lettres, la géographie, le droit… La liste est longue (et n’est pas hiérarchisée !). Bien sûr, la thématique n’est pas nouvelle, mais elle entre en résonance avec des développements récents dans plusieurs disciplines et reste, pensons-nous, un puissant moyen de faire apparaître des synergies entre les Sciences Humaines et Sociales au sein de l’Université Grenoble Alpes.
En insistant sur la multiplicité des sources que cette question permet d’aborder, ainsi que sur la nécessaire démarche méthodologique à respecter, cette recherche partagée passera dans un premier temps par des ateliers. Un colloque, préparé grâce aux ateliers, est envisagé pour la fin de l’année 2019, prélude à d’éventuelles suites sous d’autres formes institutionnelles (série de conférences ? publications ? etc.).

Sur la base des réponses reçues, nous avons défini ainsi les approches de trois ateliers de réflexion en commun :

Atelier 1 périodisation et évolution du langage politique, 10 janvier 14-17h
- évolutions du lexique politique face à des situations d’urgence et / ou de violence.
- évolutions du langage politique sur un temps plus long, en synchronie avec des changements politiques ou sociétaux non violents mais néanmoins considérables.
- mémoire et transmission.

Atelier 2, la topographie comme acteur du politique, 20 février 9-12h
- le langage politique porté par les lieux eux-mêmes à diverses échelles : topographie (symbolique ou réelle), urbanisme, architecture.
- les lieux comme acteurs politiques.

Atelier 3,  les langages parallèles, 20 mars  9-12h
- toutes les formes de langage non verbaux qui accompagnent le politique : les cérémonies, les paratextes et la mise en acte du discours politique ainsi que les émotions.